Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AU PROGRAMME

Publié le par Théâtre du Petit Matin

ÉVÉNEMENT AUTOUR
DE JACQUES REBOTIER
SUR 3 JOURS
12, 13 ET 14 FÉVRIER 2014

AU PROGRAMME

 

MERCREDI 12
LECTURE-TEXTE
ANNE HOUDY, AUTEURE

 

MERCREDI 12 FÉVRIER 2014 À 20H30

« FABLES POUR L’HIVER » SUIVI DE
« LETTRE À JACQUES REBOTIER » 

Fable pour l’hiver, est une parole, un aller-retour entre le dedans et le dehors, la fable et le sommeil, la naissance et la mort. Il y a des errances, mais aussi quelques trouvailles. Il faut noter pour retracer ce chemin isolé, qui va de l’inspiration à la chose écrite. Naîtront pendant la traversée : descriptions, notes de mise en scène, ébauche d’un poème, décors, liste d’accessoires, conseil à une actrice…

Fable pour l’hiver, sera précédée de Lettre à Jacques Rebotier
Avec Anne Houdy, regard, Elisabeth Moreau

Anne Houdy a bénéficié d’une résidence d’écriture mise en place par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône au Théâtre des Bernardines.

DURÉE DU SPECTACLE : 1 HEURE
TARIF :  10 € TARIF UNIQUE

20 € POUR LES 2 SPECTACLES SUR LES 2 PREMIERS JOURS

 

 

JEUDI 13
CABANON D’AUTEUR
JACQUES REBOTIER
RICHARD DUBELSKI

 

JEUDI 13 FÉVRIER 2014 À 20H30

Nous suscitons une rencontre brute et directe, seule condition pour découvrir l’écriture contemporaine quand on ne la connaît pas, et cela dans un face à face tranquille et respectueux entre le public et les auteurs.

Jacques Rebottier est un poète loufoque et un dramaturge ubuesque,  il est aussi musicien, «Prolifique. Prolixe. Politique. Polymorphe. Polisson.» 

Richard Dubelsky, comédien, musicien, compositeur formé à l’école Aperghis, écrit et met en scène des spectacles musicaux en prise avec la violence sociale.

 

À 21H30

SUIVI DE « BRÈVES »
ET AUTRES PARTITIONS

CRÉATION DE DANIELLE STEPHAN
ET MARIE-ANGE JANNUCCILLO,

TEXTES DE JACQUES REBOTIER ET RICHARD DUBELSKI

Elles jouent, elles chantent, elles sont drôles, pertinentes.
Elles nous emportent dans un déluge de sons et de mots.

DURÉE DU SPECTACLE : 2 HEURES
TARIF :  14 € TARIF UNIQUE

20 € POUR LES 2 SPECTACLES SUR LES 2 PREMIERS JOURS

 

 

 

VENDREDI 14
CRÉATION
DANIELLE STEFAN
MARIE-ANGE JANNUCCILLO

 

VENDREDI 14 FÉVRIER 2014 À 20H30

« BRÈVES » ET AUTRES PARTITIONS
TEXTES DE JACQUES REBOTIER ET RICHARD DUBELSKI

Elles jouent, elles chantent, elles sont drôles, pertinentes.
Elles nous emportent dans un déluge de sons et de mots.

DURÉE DU SPECTACLE : 1 HEURE
TARIF :  12 € TARIF UNIQUE

 

 

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

 

FÉVRIER
MARDI 18
DOCUMENTAIRE 

DE MARIE VAYSSIÈRE
ET STÉPHANE NOTA

 

MARDI 18 FÉVRIER À 20H

1+1=0, UNE TRÈS COURTE LEÇON
DE TADEUSZ KANTOR

Le film revient sur les traces précieuses d’une aventure théâtrale unique : un atelier de formation dirigé par le grand metteur en scène polonais Tadeusz Kantor (1915-1990), atelier qui eut lieu du 16 août au 10 septembre 1988 à l’Institut International de la Marionnette à Charleville-Mézières.

DURÉE DU SPECTACLE : 46 MINUTES
TARIF :  ENTRÉE LIBRE

 

 

 

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 


RAPPEL :
DU 11 AU 22 FÉVRIER

AU THÉÂTRE
DES BERNARDINES

LA RÉCITATION DU CHANT 1 DE «L’ENÉIDE» DE VIRGILE

 

MARDI ET VENDREDI 20H30

MERCREDI JEUDI SAMEDI 19H30

UNE PROPOSITION DE MILOUD KHÉTIB
EN COLLABORATION ARTISTIQUE
AVEC MARIE VAYSSIÈRE, PIT GOEDERT

«Dans la nouvelle La quête d’Averroës du livre L’Aleph de Jorge Luis Borges, Averroës se confronte à deux mots douteux dans sa traduction de La poétique d’Aristote. Ces deux mots sont tragoedia et comoedia. Il s’en explique auprès de ses amis. Pour lui répondre, l’un d’eux raconte : “Un soir, les marchands musulmans de Sin Kalan me conduisirent à une maison où vivaient beaucoup de gens. On ne peut pas raconter comment était cette maison, qui était bien plutôt une seule pièce avec des rangées de réduits ou de balcons placés les uns au-dessus des autres. Dans ces enfoncements, il y avait des gens qui mangeaient et qui buvaient, de même que sur les sols et aussi sur une terrasse. Les gens de la terrasse jouaient du tambour et du luth, sauf quinze ou vingt environ, avec des masques de couleur cramoisie qui chantaient et conversaient. Ils étaient punis de prison, mais personne ne voyait de cellules; ils étaient à cheval, mais personne ne voyait leur monture ; ils combattaient, mais leurs épées étaient en roseau; ils mouraient, mais il se relevaient ensuite...

Miloud Khétib

 

TEXTE : L’ENÉIDE (CHANT 1) DE VIRGILE
TRADUCTION : DOMINIQUE BUISSET

 

UNE PROPOSITION : DE MILOUD KHÉTIB

COLLABORATION ARTISTIQUE : MARIE VAYSSIÈRE, PIT GOEDERT

AVEC : MILOUD KHÉTIB, SOFY JORDAN

CRÉATION LUMIÈRE : LAURENT COULAIS

 

Pour les spectateurs qui étaient présents au spectacle « LA RÉCITATION DU CHANT 1 DE «L’ENÉIDE» DE VIRGILE » au Théâtre du Petit Matin au mois d’avril 2013, le Théâtre des Bernardines vous propose une entrée gratuite si vous êtes accompagnés d’une autre personne, afin de découvrir l’évolution de ce spectacle un an après.

La jauge étant réduite, vous devez obligatoirement réserver avant le 11 février à 17h pour bénéficier de cette offre.

 

POUR PLUS DE DÉTAILS, RENDEZ-VOUS SUR LE SITE INTERNET DES BERNARDINES :
WWW.THEATRE-BERNARDINES.ORG/SPECTACLE/151/

Voir les commentaires